L’analyse stratégique

 

A l’étape précédente, vous avez clarifié qui vous êtes et ce que vous voulez devenir. L’étape d’analyse stratégique va vous permettre de mieux connaître votre marché. Comment allez-vous procéder ? En mutualisant avec vos collaborateurs toute votre connaissance des clients, des produits/services, des concurrents, des fournisseurs, des forces et faiblesses des offres qui sont faites au marché, à commencer par les vôtres.

Après quelques réflexions, votre vision va s’éclaircir, vous allez voir très clairement les forces de votre entreprise, de votre offre. Vous allez pouvoir clarifier vos faiblesses qui vont alors être transformées en axes de progrès.

Vous appuyant résolument sur vos atoûts, vous allez faire de vos faiblesses des opportunités de faire mieux.

Le moment de passer à l’action est proche : Il est temps mainteant de définir les priorités et surtout, de choisir les bons leviers d’action.

C’est la prochaine étape, celle de la détermination des stratégies.

A suivre…

Publicités

Commencer par le projet de l’entreprise

Pourquoi commencer par le projet de l’entreprise ? Après tout, les commandes arrivent, les clients sont là, n’est-ce pas du temps perdu ?
Justement, non. Comme tout organisme vivant, une entreprise naît, se développe et meurt… si l’on n’est pas attentif aux crises de croissance qui ne vont pas manquer de se produire.

Mais qu’est-ce qu’une crise ? C’est un moment de perception aïgue (et souvent douloureuse) de ce qui ne va pas ou de va plus. Une période de confusion, de chaos où les anciens repères ne fonctionnent plus. Une crise de croissance, chez l’adolescent, va générer des changements physiologiques, hormonaux, qui vont amener des changements personnels, relationnels, sociaux, etc… Ce qui fonctionnait jusque-là a besoin d’être remis en cause, il faut trouver d’autres façons d’exister.

La crise demande essentiellement de s’adapter. Il en est de même pour les entreprises. Les changements qui se produisent dans son environnement vont la mettre en situation de repenser les fondements même de son existence, ses valeurs, ses priorités.

Commencer par le projet de l’entreprise. Alors que tout change, que tout bouge, la seule chose qui reste stable, et le restera au fil du temps, c’est l’histoire, l’identité, les valeurs de l’entreprise. Ces repères vont permettre aux collaborateurs, aux clients et d’abord au patron lui-même, de se recentrer sur ce qui est essentiel, tout en l’actualisant. Avec le temps, les produits, les techniques, les services vont évoluer, les fondements qui ont présidé à la naissance de l’entreprise, eux, vont perdurer.

Qui sommes-nous ? Ce sont nos valeurs et notre identité, cette façon particulière que nous avons de faire notre métier, qui nous distinguent des concurrents. Pourquoi préfère-t-on telle entreprise plutôt que telle autre ? Parce que nous nous identifions… ou pas.

Rendre visible ce qui ne l’est pas. La plupart du temps, nous sommes inconscients des valeurs d’entreprise que nous portons et nous agissons sans trop nous poser de questions, cherchant surtout à servir nos clients. Ce faisant, nous nous privons de ressorts identitaires forts. Formaliser le projet d’entreprise permet de mettre en lumière ce qui doit l’être : qui nous sommes, ce qui nous distingue de nos concurrents, ce qui fait nos forces, sur quoi nous devons progresser, et surtout, quelles ambitions nous nourrissons pour l’entreprise que nous avons créée. Nous avons grandi, elle aussi. Et maintenant ? Qui sommes-nous ? Que voulons-nous ?

Le projet de l’entreprise clarifiera ces points. Nous pourrons ensuite mener une réflexion stratégique qui prendra en compte les éléments de l’environnement : le marché, nos clients, la concurrence réelle et la concurrence fantasmée, nos atouts, nos projets, nos opportunités.

C’est à l’étape suivante que nous traduirons le projet en stratégies, puis en actions.

A suivre…

 

Comment sont nés Les cercles de professionnalisation

L'idée de proposer "LES CERCLES DE PROFESSIONNALISATION DES PME/PMI" est née d'un constat et d'un mouvement d'humeur...Commençons par le mouvement d'humeur. Il s'est produit en fin d'année 2010 quand tous les médias faisaient leurs choux gras des catastrophes annoncées... La crise ! On peut dire qu'elle en aura fait dire des choses... et vendre du papier.Pour ma part, je travaille avec les PME depuis plus de 20 ans. Je les connais, je sais leur potentiel, leur combat quotidien, leur désir de réussir, leur plaisir à travailler, leur envie de grandir et de durer... Je me suis alors demandée comment faire pour les aider, avec mes petits moyens ? J'ai commencé par un constat :

  • Les PME ont de très grandes forces dans certains domaines et de véritables carences dans d’autres,
  • Elles manquent de temps pour se former… ce qui les empêche de progresser aussi rapidement que les grandes,
  • Elle manquent de moyens,
  • Il existe sur le marché différentes offres d’accompagnement : une offre de formation, souvent excellente, mais qui n’assure pas de suivi, une offre de conseil, également efficace, mais qui ne forme pas, ce qui rend impossible la capitalisation et le transfert des savoirs. Il existe enfin une offre de défense des intérêts professionnels ou de réseaux sociaux, qui favorise les rencontres et les échanges mais va rarement au delà,
  • Les  consultants sont nombreux sur le marché  et de qualité variable :  les différencier et les recruter tient parfois du casse-tête. On préfère souvent s’en remettre aux amis du réseau, (qui n’ont pas tout essayé… ) ou ne rien faire avant d’avoir le temps…

Quelles solutions proposer ? Il fallait offrir aux PME une offre complète, professionnelle, accessible financièrement et en termes de budget/temps, qui apporte à la fois les savoirs, accompagne la mise en oeuvre, assure le suivi et favorise les échanges et le réseau. Et s’engager avec elles dans des objectifs de résultats. AKENE dispose d’un réseau de consultants experts de grande qualité… En mutualisant les journées de formation, nous pouvons faire baisser le coût/jour… LES CERCLES DE PROFESSIONNALISATION étaient nés.
Ce blog sera le vôtre.
Nous y relaterons nos projets, nos expériences, et partagerons nos outils.
A bientôt,
Françoise ADAM
Gérante d’AKENE  

Un dispositif innovant

 

 

 

En quoi LES CERCLES DE PROFESSIONNALISATION sont-ils un dispositif innovant ?

AKENE accompagne les entreprises et les collectivités  depuis de nombreuses années, en formation comme en conseil. LES CERCLES DE PROFESSIONNALISATION sont nés d’un constat : Pour répondre aux besoins des entreprises en matière d’accompagnement à la réflexion stratégique, au développement et au management, il existe actuellement 3 types d’offres :

  • Une offre de formation, qui apporte les savoirs et les méthodologies sans accompagnement,
  • Une offre de conseil qui accompagne la réflexion et la mise en œuvre en apportant les savoirs limités à l’objectif visé,
  • Une offre associative, syndicale ou de réseaux professionnels qui met les dirigeants en relation et apporte de l’information.

Chacune des offres répond à l’une des problématiques, or l’attente de l’entreprise est globale.  Il est nécessaire d’additionner les différentes approches si l’on veut y répondre totalement, le coût total et la durée, peuvent être trop importants pour certaines PME. C’est une des raisons pour lesquelles le marché se situe plutôt dans les grandes entreprises qui disposent de davantage de temps et de moyens que les PME.

Choisir les CERCLES DE PROFESSIONNALISATION

Dans ce contexte, comment faire bénéficier les PME des prestations de conseil ? En mutualisant certaines activités pour en réduire les coûts.

LES CERCLES DE PROFESSIONNALISATION répondent à l’intégralité des problématiques ce qui en fait un dispositif INNOVANT et d’un MEILLEUR RAPPORT QUALITE/PRIX. En mutualisant les journées de formation, nous réduisons sensiblement le coût général. En outillant les participants, nous leur donnons les moyens de mettre en œuvre rapidement les préconisations. En les accompagnant tout au long de la démarche, nous sécurisons les résultats. Le travail en atelier et la mise à disposition des ressources du réseau favorisent les synergies.

Professionnaliser les PME

          voir le site 

Akène  propose Les cercles de professionnalisation : Un dispositif de formation,  d’accompagnement et de mise en oeuvre dédié aux dirigeants de PME pour développer les entreprises, échanger entre pairs, partager des expériences, interroger les pratiques et s’approprier les méthodes et outils de management d’entreprise les plus pertinents.

Il existe plus de 2.6 millions de PME/PMI en France couvrant tous les secteurs d’activités. Avec un effectif compris entre 20 et 200 personnes, elles réalisent moins de 50 M€ de chiffre d’affaires. Leur activité est locale, nationale ou internationale mais elles ont toutes un point commun : leur patron. Mais qu’est-ce qu’un patron de PME ? Est-ce un métier ? Une vocation ? Sur quelles valeurs fonde-t-il son projet ? Comment exerce-t-il son pouvoir ? Qu’est-ce qui distingue une PME d’une grande entreprise ? Quelles sont ses forces ?  Que valent ses pratiques et comment les améliorer ? Et surtout, comment, en ces temps de mondialisation et face aux géants du secteur, trouver les ressources et les moyens, comment prospérer, fédérer les équipes et relever collectivement les défis de demain ?  Comment enfin, professionnaliser le métier et transmettre cette passion à la jeune génération ?